Êtes-vous en mesure de donner le juste prix à votre maison?

Publié le : 16 mars 20237 mins de lecture
Lorsque l’idée de vendre une maison commence à germer dans votre esprit et que vous commencez à en parler en famille, l’une des premières questions qui se pose est liée à la valeur et au prix. Combien vais-je retirer de la vente ? Comment en tirer le meilleur parti ?

Le prix auquel offrir le bien est un chiffre qui doit être parfaitement placé sur le marché afin d’obtenir de l’intérêt et d’amener des acheteurs potentiels à votre porte. Un prix erroné est comme un objectif personnel, vous n’aurez aucun contact et vous serez obligé de le revoir plusieurs fois avec un sérieux préjudice à l’activité de vente.

La valeur est influencée par le marché : analysez les autres offres

Pour réaliser l’estimation de votre maison, vous devrez prendre en considération les données du marché pour établir le prix le plus juste. Vous devrez également tenir compte des caractéristiques attrayantes et des facteurs négatifs de votre maison, du contexte et du quartier, ces éléments qui différencient votre propriété des autres concurrentes de la vôtre.

Oui, car vous avez des concurrents dans la vente de votre maison ! En parcourant un peu les différents portails immobiliers, vous remarquerez qu’il existe actuellement des maisons à vendre similaires à la vôtre en termes de superficie, de contexte et de taille : elles sont les mêmes maisons qui, avec la vôtre, chercheront et analyseront chaque acheteur potentiel ! Y a-t-il d’autres maisons comme la vôtre à vendre dans votre région? Avez-vous vu les annonces? Que pensez-vous du prix qu’ils demandent ? As-tu comparé ces maisons à la tienne ? Dans quelles caractéristiques la vôtre est-elle plus attrayante ? En quoi l’est-il moins ?

Cette enquête n’est pas simple mais il faut vraiment la faire, car votre bien doit pouvoir passer une « sélection compétitive », il doit se faire remarquer, il doit être choisi, il doit avoir le juste prix!

Connaissez-vous votre maison et votre quartier ?

Pour calculer le juste prix, vous devez connaître en profondeur votre logement, le contexte et le quartier. Vous devez connaître les données qui ont une relation avec le prix : les facteurs qui le déterminent, qui l’influencent et qui l’affine.

  • Quelle est la superficie commerciale de votre maison ? Qu’en est-il des accessoires tels que balcons, caves, garages ?
  • Quelle est la classe énergétique de votre logement ?
  • A combien s’élèvent les frais de gestion annuels de la copropriété ?
  • y a-t-il des travaux extraordinaires dans les prévisions ? Connaissez-vous déjà le coût?
  • Des biens similaires ont-ils été vendus dans votre contexte ? Connaissez-vous le prix?
  • Votre quartier se réévalue-t-il ? Quels sont les services comme les écoles, les commerces, les centres sportifs, les parcs ou les espaces verts ?
  • Les liaisons avec les centres urbains importants sont-elles facilitées par des liaisons routières pratiques, par la présence d’une gare ferroviaire ou d’autres transports en commun ?

Essayez les simulateurs de prix en ligne pour vous repérer

Nous vous conseillons d’essayer un calculateur de prix parmi ceux intégrés dans les portails immobiliers. Les portails utilisent les prix de vente de propriétés similaires à la vôtre (téléchargées par d’autres utilisateurs) et les données moyennes du marché pour prédire approximativement la valeur de votre maison. Entrez l’adresse de votre logement et certaines caractéristiques qui vous seront demandées comme la superficie, le sol, les accessoires, la classe énergétique et vous obtiendrez une indication générale de la valeur avec un prix minimum, un prix maximum et un prix estimé (qui représente une moyenne entre les deux précédentes).

Pensez-vous que cette valeur est la bonne ? En fait, vous devez considérer les calculateurs de prix en ligne uniquement comme une référence indicative !

La raison principale est qu’ils n’ont pas la capacité de lire les nuances du marché comme pourrait le faire un agent immobilier qui s’occupe de la région au quotidien, deuxièmement, vous devez garder à l’esprit qu’ils sont basés sur des données que vous avez saisies et qui peuvent ne pas être corrects à 100% (surtout pour les tailles). De plus, l’algorithme se base sur les prix des biens mis en ligne sur le portail, donc le résultat ne prend en compte que les prix « demandés » et non les prix de vente réels qui ont pu subir des baisses lors de la négociation : le prix annoncé n’est quasiment jamais le prix de vente. Enfin, chaque portail utilise des algorithmes différents qui conduisent à des valeurs parfois même considérablement éloignées les unes des autres. Laquelle sera la bonne ?

Envie d’en choisir un et de donner ce prix à votre bien ? Considérez-les donc comme un simple point de départ pour une orientation sur la fourchette de prix dans laquelle vous vous placez.

Ne vous laissez pas guider par vos émotions

Beaucoup de vendeurs pensent que leur maison vaut plus que les autres de la même catégorie, plus que celle de son voisin identique, plus même si elle est en banlieue. Pourquoi? Parce qu’il y a des souvenirs. Parce qu’il y a du sentiment. Parce qu’il y a de la fierté.

Mais vous devez rester objectif lors de la tarification de votre maison. Après tout, les acheteurs ne connaîtront pas l’histoire de votre maison, et ce qui la rend spéciale pour vous est peut-être quelque chose qui ne les intéresse pas.

Autant que possible, mettez de côté l’attachement affectif à votre habitation, il sera plus facile et plus simple d’arriver à définir un chiffre.

Demandez à votre partenaire de faire également une analyse et comparez les résultats

Est-ce que quelqu’un d’autre décide avec vous ? Parlez à votre partenaire de la valeur de votre maison. Vous pouvez faire une analyse de marché chacun de son côté et comparer avant de tirer une conclusion. C’est un processus fondamental, car lors de la vente de la maison, vous devrez adopter une ligne commune pour définir le prix de vente, puis avec le client soumissionnaire pour mener à bien une négociation.

Le nombre que vous trouverez à la fin de chaque annonce de maison à vendre doit être le résultat d’une analyse de nombreux facteurs qui viennent définir une VALEUR et donc un prix. Ce que les agences utilisent est une méthode scientifique qui part des aspects analytiques (mesure commerciale qui attribue les incidences correctes aux espaces et accessoires habitables et non habitables), suivie d’une évaluation technique (qui considère les aspects de l’investissement à long terme) et se conclut par une vérification comparative (biens similaires à quel prix ont-ils été vendus dans la région ? Quels biens similaires sont proposés à la vente en ce moment ?).

Vendre ou acheter un bien immobilier de prestige : mode d’emploi
Comment utiliser les visites virtuelles 360° pour acheter/vendre une maison ?

Plan du site