Quand l’efficacité énergétique peut freiner la vente de la maison

Est-il vrai que l'efficacité énergétique limite la vente de la maison et si oui quand, dans quelles situations ? En effet, la performance énergétique d'un bâtiment, surtout si elle est faible, peut freiner la vente d'une maison voire sa location. Cela se produit parce qu'une propriété "définie comme énergivore" implique des dépenses plus élevées en termes de factures d'électricité et de gaz. Mais ce sont aussi les réglementations françaises et européennes qui fixent des enjeux très précis à cet égard. L'objectif est de consommer moins et donc d'avoir un impact moindre sur l'environnement ce qui se traduit par des économies économiques pour les citoyens. Nous expliquons ce que l'on entend par efficacité énergétique et comment l'améliorer.

Efficacité énergétique d'une maison, pourquoi c'est important et ce que dit la loi

Les politiques de la Communauté européenne se sont depuis longtemps projetées vers la réduction des émissions de CO2 dans l'environnement, à travers diverses actions. La plus importante est certainement celle qui vise la revalorisation des différents patrimoines bâtis. Plus de 40 % des émissions proviennent de bâtiments anciens équipés de systèmes obsolètes, polluants et peu performants. C'est pour cette raison que ces dernières années, les incitations visant à augmenter l'efficacité énergétique des immeubles ou des appartements individuels se sont également progressivement développées dans notre pays, en partant de l'éco-bonus consolidé jusqu'au dernier et impressionnant superbonus de 110%, une solution largement plébiscitée par la Communauté européenne. Dans le même temps, les nouvelles constructions doivent avoir un impact égal ou proche de zéro. De plus, en décembre dernier la CE avec une directive sur la performance énergétique des bâtiments a proposé aux États membres d'améliorer les bâtiments de classe énergétique G d'au moins 15 %. Il a même été question d'interdire la vente et la location de maisons à fort impact énergétique, solution qui a ensuite été retirée du projet final, laissant la liberté de circulation, mais conservant l'objectif de faire passer tous les bâtiments résidentiels en classe F d'ici 2030 et non résidentiel d'ici 2027. Pour le moment en Italie, bien qu'avec des formules différentes et avec des changements futurs probables, à la lumière de la directive européenne, les incitations à l'efficacité énergétique demeurent, tout comme l'obligation d'attacher à chaque acte de vente et de location , la certification APE (Certificat de Performance Energétique).

Efficacité énergétique, comment la classe est-elle calculée ?

L'efficacité énergétique d'une maison est basée sur une classification spécifique indiquée par les lettres alphabétiques de A à G (comme pour les appareils électroménagers) dans laquelle A indique la meilleure valeur de qualité et G la moins bonne. Il indique en pratique la quantité d'énergie consommée pour chauffer ou refroidir le bâtiment. En cas de location ou de vente d'une maison il est obligatoire d'accompagner les contrats d'un document spécifique, l'APE (Certificat de Performance Energétique) établi par un professionnel agréé et valable 10 ans, sauf modification. Lors d'une visite sur place, le technicien qualifié, également appelé certificateur énergétique, analyse certaines caractéristiques du bien, telles que l'exposition au soleil, la taille des pièces, l'isolation des murs, le type d'équipements, les types de systèmes de chauffage ou de refroidissement et leur consommation. La classe énergétique est établie sur la base de ces paramètres. La vente d'une maison avec une basse classe énergétique, cela peut être plus difficile car désormais, quiconque achète une propriété fait attention à toute consommation et il y a beaucoup de gens qui sont sensibles à l'aspect de l'impact environnemental et de la durabilité. De plus, si la classe énergétique est basse, cela signifie que les systèmes sont vétustes, anciens, sur le point d'être remplacés ou soumis à des pannes et à un entretien constant. Tout cela diminue par conséquent la valeur de la propriété. En revanche, la vente d'une maison avec une classe énergétique élevée favorise la situation et garantit un revenu plus élevé. C'est pour cette raison qu'il peut toujours être utile d'investir dans des mesures d'efficacité énergétique, même avec de petites actions, comme le remplacement de l'ancienne chaudière par une chaudière à condensation plus moderne. Le tout avec l'aide d'incitations de l'État.

Que sont les mesures pour améliorer l'efficacité énergétique de sa maison ?

Il existe de nombreuses interventions d'efficacité énergétique visant à améliorer la classe de la propriété. Parmi ceux-ci nous retrouvons :
  • Remplacement des fenêtres et des portes par de nouvelles, peut-être avec un double vitrage qui empêche la perte de chaleur
  • Placement de stores occultants (tels que des stores extérieurs qui favorisent l'ombre en été)
  • Remplacement de l'ancien système de chauffage par des pompes à chaleur ou des chaudières de dernière génération comme celle à condensation
  • Pose d'un système de chauffage au sol
  • Pose de la couche dite thermique
  • Installation de panneaux photovoltaïques et/ou solaires thermiques
Grâce aux aides à la rénovation énergétique, ces travaux avec un petit investissement peuvent certes rendre la maison plus confortable, plus durable écologiquement et économiquement pour la consommation, mais surtout favoriser une plus grande valeur marchande en cas de vente.
Vendre ou acheter un bien immobilier de prestige : mode d’emploi
Comment utiliser les visites virtuelles 360° pour acheter/vendre une maison ?

Plan du site